L’organisation d’une expertise médicale

L’organisation d’une expertise médicale

- 25 mai 2018

La réalisation d’une expertise médicale s’agira de convoquer toutes les parties liées directement ou indirectement à l’accident, de recueillir les doléances de la victime comme des observations et plaintes mais également en procédant à l’examen clinique de la victime, de recueillir après cet examen les observations des parties (avocat, médecin conseil expert de la victime, assureur) et d’établir un rapport.

La convocation des différentes parties en lien direct ou indirect avec l’accident est obligatoire sous peine de nullité de l’expertise.

La mission de l’expert médical est déterminée suivant l’origine de l’accident, les circonstances de ce dernier. Lorsque l’accident résulte d’un accident de la circulation (voiture, moto, vélo) l’expert que la victime rencontrera au préalable est l’expert de la compagnie d’assurance du conducteur responsable.

Il est important que la victime se fasse assister par un médecin de recours lors de l’expertise médicale afin de prendre connaissance du dossier et des remarques de la victime depuis son accident comme les modifications vécues par la victime et ses proches dans les actes de la vie courante, les incidences professionnelles, la perte de revenus présents et ultérieurs.

Un examen en clinique s’effectue en présence du médecin expert et du médecin conseil de la victime et tout autre médecin présent à l’expertise. L’expert chargé de l’expertise peut décider de réaliser seul l’examen clinique. Il doit toujours communiquer immédiatement ses conclusions verbales aux parties.

Après l’examen, le rôle du médecin de recours de la victime est d’insister ou de mettre en avant une problématique médicale qui a pu être omise ou négligée.

Vous avez été victime d’un préjudice ? Contactez nous !

Laisser un commentaire

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte