Que faire si je m’estime victime d’une erreur médicale?

Que faire si je m’estime victime d’une erreur médicale?

- 25 mai 2018
En premier lieu, la victime d’une erreur médicale peut s’entretenir avec le médecin sur les soins reçus et ses suites, afin d’obtenir des explications. Si le médecin admet une erreur, il peut faire fonctionner directement son assurance responsabilité civile si nécessaire.

Si le doute persiste, il est possible de demander un deuxième avis médical auprès d’un autre médecin de recours. Tous les rapports médicaux, opératoires, etc. peuvent être demandés au médecin traitant pour en discuter. En parallèle, il convient d’informer son assurance maladie. Après cet entretien, si la situation demeure peu claire, il peut s’avérer utile de demander une expertise médicale.

Le médecin expert apportera donc son expertise permettant de déterminer et d’évaluer les préjudices corporels subis. A la suite d’un examen clinique de la victime et après avoir entendu ses plaintes, l’expert rend ses conclusions médicales dans un rapport envoyé directement aux destinataires (les assurances, le tribunal ou la victime et son avocat).

Le coût d’une expertise dépend de la complexité de l’affaire. Il est possible d’obtenir réparation soit directement auprès du médecin soit après un procès.

 

Laisser un commentaire

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte