Vaccin Méningitec : l’heure est à l’expertise médicale

Vaccin Méningitec : l’heure est à l’expertise médicale

- 7 février 2017

Suite à la découverte du caractère défectueux des vaccins contre la méningite Méningitec en Septembre 2014, ceux-ci ont été retiré du marché. Les expertises médicales ont été lancées le mois dernier à Clermont Ferrand auprès d’environ 80 patients, principalement des enfants victimes d’effets secondaires suite à l’administration de ce vaccin. Rappelons que 600 personnes ont porté plainte sur tout l’hexagone.

C’est au mois de Janvier dernier que les expertises médicales relatives au vaccin Méningitec ont débutées dans le Puy de Dôme, à Clermont Ferrand. Ces vaccins ont été retiré des ventes en Septembre 2014.

Les expertises se dérouleraient au sein de l’infirmerie du Palais de Justice de la ville de Clermont-Ferrand, dans laquelle les 80 Auvergnais concernés (majoritairement des enfants) seront examinés.

Les enfants seront examinés en présence de leurs parents

Plusieurs effets secondaires ont été relevés : plaques d’eczéma, crises de maux de ventres, rougeurs mais encore troubles du sommeil. Seront présents au cours de l’expertise les parents des victimes, leurs avocats ainsi que ceux de la partie adverse afin d’établir un bilan complet et de déterminer les origines des troubles.

Les résultats tomberont avant l’été. S’ajouteront à ces expertises des analyses toxicologiques.

Sur le territoire français, ce n’est pas moins de 600 personnes qui ont porté plainte contre la société CSP (Centre Spécialités Pharmaceutiques) ainsi qu’à l’encontre des laboratoires étrangers chargés de la fabrication des produits. Il semblerait que les seringues utilisées pour administrer le produit soient susceptibles de contenir des résidus de métaux lourds (oxyde de fer, acier inoxydable, chrome, zinc). Les conséquences sur la santé des enfants ne sont pas moindres : diarrhées aiguës, montées de fièvre, troubles du sommeil, irritabilité, éruptions cutanées, entre autres.

Les adultes, pour leur part, ont développé des maladies auto-immunes suite à la vaccination.

Laisser un commentaire